6 ÉTAPES CLÉS POUR RÉUSSIR VOS 1/4 D’HEURE SÉCURITÉ

Le quart d’heure sécurité est une courte réunion informelle durant laquelle on aborde un thème de sécurité spécifique. L’objectif est de discuter des éventuelles problématiques spécifiques à certaines tâches et d’améliorer la démarche de prévention des risques.

Le quart d’heure sécurité a plusieurs objectifs :

  • Sensibiliser le personnel à la SST jour aprèrs jour
  • Identifier les situations à risques
  • Appliquer l’encadrement terrain dans la sécurité
  • Faire connaître les bons comportements à adopter afin de limiter les risques
  • Communiquer efficacement autour de la santé et la sécurité
  • Faire état de REX et trouver le moyen de prévenir les risques

Il ne faut pas négliger ce quart d’heure sécurité même s’il paraît « informel ». En effet, il est parfois plus simple de faire passer des messages de cette façon : Engager la discussion avec ses équipes et créer le dialogue, favoriser l’change !

Il est également primordial de laisser la parole aux participants. Ce sont eux qui sont eux qui sont au plus proche des situations à risques au quotidien, être à leur écoute est le principe fondateur de la prévention des accidents.

Voici alors quelques conseils pour faire de vos quarts d’heure sécurité, un réel succès :

  1. Ne pas négliger la préparation !

Et oui, ce n’est pas parce cette réunion est informelle et ne dure que quelques minutes qu’elle n’est pas importante, au contraire ! Il faut trouver des sujets intéressants et pertinents, savoir comment les aborder et surtout comment intéresser son public. Pourquoi ne pas questionner l’équipe sur les sujets qu’elle souhaiterait aborder ?

2. Adopter une communication positive !

Evidemment, il faut parler des situations graves et dangereuses mais faites-le de manière positive : « On travaille en hauteur cette semaine, pensez à bien vous attacher ! ».

Il faut bien rappeler les petites ou grandes réussites : des choses qui ont fonctionné, des accidents évités.

3. Utilisez des supports pour animer vos causeries !

Si toutes les réunions se ressemblent, on se lasse. Pour éviter cela, variez les plaisirs, il existe tellement de supports possibles : Des courtes vidéos de sensibilisation (de type REX, RQS, etc.) la Roue de la Prévention, des jeux de recherche de risques (Halte Aux Risques), des Serious Game, la Réalité Virtuelle. Votre audience sera surprise de votre renouvellement constant et vos causeries n’en seront que plus impactantes.

4. Faites participer votre audience !

Les longs monologues, ça vous passionne vous ? Bien sûr que non ! On aime tous être impliqués et il n’y a que de cette manière que l’on se sent concernés. Alors impliquez vos équipes dans ce quart d’heure sécurité. Posez leurs des questions fermées mais également ouvertes afin d’ouvrir le dialogue. Certains collaborateurs n’osent pas s’exprimer en présence des grands responsables, peut être que ces causeries seront pour eux un bon moyen de s’exprimer. Ils peuvent apporter des solutions et même mettre le doigt sur des situations à risques encore méconnues. Alors laissez leur une place importante pour leur retour d’expérience.

5. Être humain !

Nous ne sommes pas des machines et nous sommes humains avant d’être salariés dans une entreprise, alors restons-le !
Privilégiez ce moment autour d’un café, ou apportez un petit dej’, essayez de coller aux disponibilités des équipes. Sensibilisez les uns aux difficultés des autres afin que chacun se comprenne et utilisez des exemples personnels afin de rendre votre discours réel et crédible.

Quelques idées de thèmes à aborder :

  • Comment se déplacer en toute sécurité ?
  • Être conscient de ma sécurité et de celle des autres. (Notion de vigilance partagée)
  • Anticiper les risques liés aux autres.
  • Les process de sécurité sont-ils bien respectés ?
  • Quels réflexes adoptes pour les missions qui me sont confiés ?

6. Obtenir l’adhésion

Le but est quand même d’obtenir l’adhésion de l’assemblée. Alors à la fin de votre réunion, essayer d’obtenir un engagement de la part de chacun : « On a beaucoup parlé du risque électrique aujourd’hui, je compte sur vous pour respecter les consignes de sécurité, on est d’accord ? ».

Sensibiliser c’est bien, faire adhérer c’est mieux !

Laissez votre réponse